Préambule... PHOTO: le lieu ...

La construction saine est un domaine riche en solutions pour réaliser un bâtiment à très faible impact écologique et donc à très faible consommation d'énergie.

La rencontre avec un professionnel plus que reconnu dans ce domaine, Pascal Thépaut, puis nos recherches, m'ont amené à l'auto construction. Nous sommes maintenant heureux dedans... et professionnels pour les autres dans le domaine de la construction saine.

Ce blog est là pour vous informer de la vie de ce lieu qui accueille aujourd'hui deux familles mais aussi tout le détail de sa construction (aller fouiner dans les archives ...)

L'utilisation même partielle de toutes photos de ce blog est soumise à mon autorisation . Merci .

samedi 1 mai 2010

Le toit: lame d'air et voligeage ...

Nous avons décidé de tenter une méthode qui nous semble être meilleure que sur le gîte pour le toit.

Au dessus du voile travaillant/pare pluie (AGEPAN) nous laissons une lame d'air de 4,5cm puis, nous mettons une volige de douglas en 2,7cm ce qui permet de porter le toit végétal malgré un entre axe de 90cm.
Aussi on se dit que et la volige et l'agepan ne s'en porteront que mieux avec cette ventilation. (pas de problème de condensation)
C'est un multicouche pas forcement du meilleur marché, mais le toit c'est un peu la maison !



Nous voyons ici un caisson surélevé fait sur la volige pour donner une pente (2%) à cette partie du toit et envoyer l'eau sur la partie toit terrasse courbe qui recevra l'ensemble des pluies et d'où repartira la gouttière pour la cuve de récupération de pluie.




Partager en 1 clic :

2 commentaires:

julien29 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Franck Debouté a dit…

Bonjour Julien 29
si vous souhaitez il est possible de me joindre par mail à franck.deboute@free.fr
pour votre demande, je suis consultant en éco construction et vous pouvez visiter mon site
http://franck.deboute.free.fr/franckdeboute/Bienvenue.html
Je ne suis pas non plus un spécialiste de la toiture ardoise :-)
A bientôt.
Franck Debouté