Préambule... PHOTO: le lieu ...

La construction saine est un domaine riche en solutions pour réaliser un bâtiment à très faible impact écologique et donc à très faible consommation d'énergie.

La rencontre avec un professionnel plus que reconnu dans ce domaine, Pascal Thépaut, puis nos recherches, m'ont amené à l'auto construction. Nous sommes maintenant heureux dedans... et professionnels pour les autres dans le domaine de la construction saine.

Ce blog est là pour vous informer de la vie de ce lieu qui accueille aujourd'hui deux familles mais aussi tout le détail de sa construction (aller fouiner dans les archives ...)

L'utilisation même partielle de toutes photos de ce blog est soumise à mon autorisation . Merci .

mercredi 28 avril 2010

WE île de SEIN





... les gens de là bas disent "on va à terre" lorsqu'ils prennent le bateau pour le continent ...

Leur bout de terre n'est accessible que en bateau ...


Point de voiture; juste le bruit de la mer et des causeries du quai ...


C'est si près de chez nous ... et l'ambiance y est si différente ...


Un rythme d'île du large ...








Partager en 1 clic :

jeudi 22 avril 2010

La danse du ballot par... Lucie :-)

No coment :-) ...

video
Partager en 1 clic :

Pose des bottes en toiture...

Tout le monde sur le toit pour la pose des bottes dans le toit.

Un voligeage ajouré sert de support pour les bottes de paille qui sont mises perpendiculairement dessus.



Anne et Alice sont venues donner de leur précieuse énergie pour cette semaine "paille" !!!



Partager en 1 clic :

La paille appréciée par nos animaux !

Luna se délecte d'une petite sieste en haut du tas de bottes !!!

Partager en 1 clic :

mise en pente du toit plat...

Nous avons réalisé un béton chaux bille de schiste (léger donc) afin de donner une pente à 2% sur l'ensemble de la surface; allant vers une "sortie" pour l'eau qui sera récupérée et envoyée vers la citerne.
Des gabarits en bois servent de repère pour faire la pente.

Ensuite un petit lit de sable vient faire un "tapis" plus douillet pour recevoir la membrane étanche EPDM.



Partager en 1 clic :

Scotchage de l'agepan...

Lucie perchée sur l'échelle applique le scotch "wurth" !
Partager en 1 clic :

Fixation des poutres Alpha




Les étriers fixés, nous plaçons les poutres en I à l'intérieure, puis ajoutons des joues de renforts qui finissent de caler l'ensemble en renforçant au point d'ancrage.

A l'oeuvre, Bastien venu ... du nord !

Partager en 1 clic :

Jean Yves, agriculteur de Goulien






Il est dans le village d'à côté et nous a livré 300 bottes de pailles de blé principalement; refaites à partir de Round. (année dernière). Elles ont été rebottelées bien compressées. Environ 100cmx45cmx35cm

Pas le meilleur tarif donc avec cette manipulation mais bon ... avoir de la paille en avril passe souvent par le rebottelage. A ce propos, le prix de la botte pourrait être réduit si les pailleux de france se regroupe pour acheter des botteleuses et les font tourner sur les chantiers.

Une fois encore , il faut nous organiser avant que l'on nous organise !!

Il est pratique aussi d'avoir quelqu'un qui soit réactif comme lui et nous a livré au jour souhaité... par grand soleil... et de bonne humeur !

Un grand merci à Jean Yves donc pour son service !!
Partager en 1 clic :

dimanche 18 avril 2010

... sont fous ces Gaulois ?!!! !




Les beaux jours sont là !!!!

Le moment idéal pour la fiesta des 40 ans d'Erwan K... une super soirée dans une ambiance ... gauloise ;-

... BONNE ANNIVERSAIRE ERWANIX ;-)

... Pas mal le casque de chantier non ???... et vous avez remarquez la matière de la perruque et des moustaches ??? Alors ???? ....

... celui qui trouve la réponse gagne un séjour d'une nuit (belle gauloise non inclue eh oh!) avec activité soulevage de botte de paille gratuite pour une journée !!
Partager en 1 clic :

Paille !!!!



...c'est parti ! ...

Lucie a eu l'honneur de dégainer la première botte de paille pour remplir les poutres caissons avant de les refermer par de l'agepan puisqu'elles vont ensuite recevoir les poutres en I.

Poupoule est ravie, les grains de blé reviennent sur le chantier !

L'ensemble de la paille arrive Mardi.

Nota : les bottes conservées cet hiver sous bâche bleu avec du delta MS en protection supérieur et le tout sanglé, semblent être en bonne état pou leur utilisation dans la construction.
Partager en 1 clic :

Premières poutres Alpha.


Nos poutres en I n'était pas prévues à la bonne dimension puisque le projet à évoluer et que nous les avons en stock depuis 1 an et demi.
Le premier travail consiste donc à faire une reprise de poutre par des section de bois ajoutées, collées, vissées. Celle çi ont été calculées par l'ingénieu Stéphane de Konstructif.

Ensuite on fixe les étriers (modèle sois disant dernier cri de chez Simpson, ... mais franchement... les anciens sont aussi bien voir un bout de feuillard bien utilisé aurait fait autant à moindre coût... l'évolution encore là est dans le commercial et non dans l'utilité du produit !)

... et en plus quand on se trompe et que l'on doit les retirer au pied de biche, ça ne tient pas la route !! N'est-ce pas Seb ??

... bon encore 13 poutres et c'est fini !





Partager en 1 clic :

Lucie , reine de l'Agepan !



Elle a fait presque toute les découpes en cherchant à optimiser les chutes.
Scie circulaire, cloueur de charpentier... même pas peur :-)
Partager en 1 clic :

mardi 13 avril 2010

Positionnement des muraillères et début de l'agepan...

Semaine en équipe réduite ... mais toujours efficace :-)
Nous avons "dénudé" le haut du mur de la partie existante pour pouvoir faire l'étanchéité correctement avec le futur toit.

Les muraillères seront fixée sur l'agepan par 4 vis 8x160 à chaque montant verticaux. Elles recevront les étriers de fixation des grosses poutres alpha du toit. Et donc feront le transfer d'efforts du poids du toit végétale.

Une bonne nouvelle: l'Agepan accepte très bien notre rayon de courbure.

Photos report du jour !!





Partager en 1 clic :

dimanche 11 avril 2010

Fixation des lisses hautes !


Et voilà Benoit qui repart en Haute Savoie aujourd'hui. Il aura vissé la dernière lisse haute qui vient ceinturer l'ensemble.

Encore une fois sur la partie courbe, le calage était plus délicat.

Je suis bien embêté que Benoit n'est pas eu l'occasion de toucher de la paille sur ce chantier mais en tout cas on aura passé une bien bonne semaine où je pense qu'il aura pu faire le lien entre sont savoir de charpentier et la construction paille terre....

En tout cas ton coup de main sur l'ensemble du montage te donne place ici quand tu veux repasser, même sans marteau :-) tu es le bienvenu.

LES ENFANTS AUSSI SERONT RAVIS DE TE REVOIR !

Bon voyage à toi et à bientôt... on vient de regarder ton village sur le net et sûr que un jour on ira en camion faire un tour dans ta montagne et manger une paella de Haute Savoie ;-) ... en écoutant les Sheriff !
Partager en 1 clic :

Solivage de la partie courbe.






Alors on confirme, si jamais vous vous faites faire des plans en courbe, alors oui ce sera plus cher et c'est justifié car on passe vraiment plus de temps.

Par exemple un solivage est quelque chose de rapide, mais lorsqu'il faut façonner chaque bout de solive pour le mettre au bonne angle... c'est long.

Les muraillères sont faites en OSB 12mm collé vissé en 4 couches pour suivre la courbe.

Si jamais vous croisez DEWI, demandez lui ;-)...
Partager en 1 clic :

samedi 10 avril 2010

Ossature pour la vue panoramique en 3D !








Préparation des montants ( les feuillures sont faites avec la défonceuse ).

Les poteaux verticaux sont ensuite pré-fendus en tête et en pied pour l'insertion des équerres métallique.

La fixations des équerres se fait dans la ceinture de dalle par des goujons d'ancrages en pied et par des tires fonds en tête dans le caisson courbe.

Les poteaux viendront s'emboîter sur ces équerres et fixés par de boulons.

Les traverses seront vissées.
Partager en 1 clic :

réalisation du caisson courbe : notre première pirogue ;-)


Partager en 1 clic :

Levage des murs !







Avec un lève mur, ou à la main, sangles, palan, tout est bon.
Il faut quand même prendre le temps de penser au déroulement préalablement et en détail afin de ne pas avoir de mauvaises surprises dans le déroulement de l'effort !

Il faut prévoir des "écharpes", les premières fixations et d'éventuelles jambes de forces temporaires.
Partager en 1 clic :