Préambule... PHOTO: le lieu ...

La construction saine est un domaine riche en solutions pour réaliser un bâtiment à très faible impact écologique et donc à très faible consommation d'énergie.

La rencontre avec un professionnel plus que reconnu dans ce domaine, Pascal Thépaut, puis nos recherches, m'ont amené à l'auto construction. Nous sommes maintenant heureux dedans... et professionnels pour les autres dans le domaine de la construction saine.

Ce blog est là pour vous informer de la vie de ce lieu qui accueille aujourd'hui deux familles mais aussi tout le détail de sa construction (aller fouiner dans les archives ...)

L'utilisation même partielle de toutes photos de ce blog est soumise à mon autorisation . Merci .

jeudi 31 mars 2011

Parution dans "LA MAISON éCOLOGIQUE"


http://www.la-maison-ecologique.com/

Merci à eux de regarder jusqu'au bout de la pointe ouest ce qu'il s'y passe !

Merci à Cécile Guiochon qui a écrit un article chaleureux comme l'esprit dans lequel on travail !

Quelques petits points car, dans un article il y a toujours des incompris et des petites erreurs, c'est normal ; je pense utile et complémentaire ces petites précisions pour les lecteurs.

Le prix:
attention 680 euros est surprenant et on est plutôt à 850 euros du mètre carré construit.
Aussi, les 150000 euros comprennent environ 25000 de main d'oeuvre.
Aussi, il faut être conscient que nos choix simples on fait le prix, car nous récupérons, n'utilisons que des matériaux basiques et réutilisons chaque bout de bois du chantier pour les aménagement intérieur. Acheter le moins de chose possible sans entrer dans la récup' pendant 10 ans : telle à été notre manière de procéder.

"nous avons du apprendre... comme tout le monde" :
oui mais avec une formation d'architecte et aussi plusieurs stage et autre formation dans les années précédentes au chantier. Et aussi l'expérience de d'autres chantiers.

"nous allumons le poêle... 9°C":
oui, et mieux que ça même ! Consommation de l'année dernière en bois : moins de 2 stères ! Nous vivons entre 17 (le matin) et 22 °C.

"il faut deux saisons pour que les murs soient secs":
je dirais même 2 ans en suivant la mesure du taux d'humidité dans le gîte qui à baisser encore cet hiver, nous permettant de consommer moins de bois.

"le montage de l'ossature à fait l'objet d'un stage encadré par un charpentier":
vrai pour le gîte, mais l'atelier et la maison ont été encadré par moi même.

"de même nos "Tadelakts "marocains fait avec de la terre du coin":
faux, il faut comprendre avec des chaux locales, et de la poudre de marbre récupérée chez le marbrier. Peut on encore parler de Tadelakt ? sinon d'enduit étanchéifié au savon noir et serrés au galet.

"structure en latte récupéré sur des cageots":
les lattes sont en peuplier; ce bois m'a été donné par Jérémie (un autoconstructeur que j'encadre sur La Rochelle). Il s'agit effectivement d'un bois utilisé dans les cageots !

Voilà ! Tout ceci est ma faute car j'ai certainement parlé beaucoup trop et passionément, et la pauvre Cécile n'avait pas le temps de tout noter :-)

En tout cas, je trouve son texte très beau et il révèle très bien l'ambiance du lieu !

BONNE LECTURE A TOUS !
Partager en 1 clic :

3 commentaires:

Maud & Alain a dit…

Quel plaisir de voir cette façade en couverture de notre revue préférée !!!
On va déguster ce numéro en attendant le beau temps !

Bisous à toute la famille

Maud & Alain

Anonyme a dit…

Salut,

Ca va faire un an que j'ai passé 15 jours chez vous! Très bonne surprise en découvrant cette couverture! Tout à l'air de bien se passer du côté de chez vous, ça fait plaisir.

Congratulation, et un bonjour chaleureux à toute la famille de la part de Bastien du Mont Saint Michel, quasiment charpentier maintenant!

A bientot,
Bastien.

Franck Debouté a dit…

merci à vous !
un an oui, et casi fini. Sauf que maintenant je vais être bcp absent, pour aller faire des maison paille ... ailleurs !
Bravo Bastien et bonne charpente !